PPR Autonomie

À la une : appel à projets en cours

Le second appel à projet du PPR Autonomie est en cours, 19 millions d’euros sont prévus pour le financement de projets de recherche novateurs autour de deux axes : analyser le présent pour imaginer l’avenir et innover au service de l’autonomie.

En savoir plus sur le second appel à projets.

Sommaire

1. Les actualités du PPR Autonomie

03/01/2023 – Le PPR Autonomie recrute un responsable science ouverte et données de la recherche (H/F)

06/12/2022 – Une cartographie inédite des enquêtes sur le vieillissement et la perte d’autonomie

23/11/2022 – Quel bilan tirer des travaux préparatoires du second appel à projets du PPR Autonomie ?

08/11/2022 – Le PPR Autonomie lance son second appel à projets

27/10/2022 – Le PPR Autonomie réunit les principaux acteurs en charge du financement et de l’animation de la recherche

29/09/2022 – Le PPR Autonomie recrute un responsable de la médiation scientifique (H/F) et un responsable de la coopération internationale (H/F) !

27/09/2022 – Retour sur le séminaire de rentrée du PPR Autonomie

21/09/2022 – Données de la recherche : des fiches pour se familiariser avec les enjeux de la gestion, de la réutilisation et de la publication

21/09/2022 – Le groupe des producteurs de données statistiques sur le handicap et l’autonomie

23/06/2022 – Lancement par le PPR Autonomie d’une enquête sur la gestion, le partage et la réutilisation des données

09/05/2022 – Ateliers de préparation du futur appel à projets du PPR Autonomie

03/05/2022 – Résultats du premier appel à projets du PPR Autonomie

18/02/2022 – Publication d’un appel à manifestation d’intérêt dans le cadre du PPR Autonomie

2. Le PPR Autonomie en bref

Le PPR Autonomie est un programme prioritaire de recherche lancé en 2020. Il est doté de 30 millions d’euros et est consacré à la thématique de l’autonomie (vieillissement et situation de handicap). L’Agence nationale de la recherche (ANR) en est l’opérateur. Son pilotage scientifique et son animation ont été confiés au CNRS en lien avec les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ce programme, qui va se déployer de 2021 à 2028, a pour ambition de contribuer au développement de la recherche française et au renforcement des structures de recherche dans tous les domaines liés à l’autonomie, en privilégiant quelques principaux défis pour l’action.

Le PPR autonomie déploie ses actions selon deux modalités principales :

  • Le financement de projet par le lancement d’appel à projets, en partenariat avec l’ANR
  • L’animation des communautés de recherche française, en lien avec les parties prenantes du champ de l’autonomie et les acteurs de la décision

Pour répondre à ces objectifs une équipe projet a été recruté, découvrez les missions de chacun en téléchargeant l’organigramme (PDF, 15Ko).

3. Contexte scientifique

3.1 Les enjeux

L’autonomie est une notion utilisée dans de nombreux secteurs et disciplines. Elle est souvent pensée en lien avec d’autres notions comme la dépendance, le handicap, la fragilité, les capacités et incapacités, le « care », la vulnérabilité, etc. Cette notion d’autonomie renvoie à la capacité d’agir, de faire des choix pour soi-même, ou encore à l’idée d’auto-détermination, mais elle est aussi utilisée dans une perspective de politique publique.

La promotion et le maintien de l’autonomie dépendent fondamentalement de l’environnement des personnes et en particulier de leurs liens sociaux. Si ce PPR concerne principalement les défis que soulèvent l’avancée en âge et les situations de handicap, son ambition est plus large, car l’autonomie concerne tout le monde à un moment ou un autre du cycle de vie, même si elle attire surtout l’attention quand elle est entravée ou perdue.

Ce programme a pour objectif de mobiliser tous les secteurs disciplinaires, les connaissances, dispositifs et outils existants pouvant faciliter l’autonomie des personnes et de concevoir des développements scientifiques pensés avec et pour les populations concernées. L’enjeu des recherches sur l’autonomie est de parvenir à prendre en compte l’hétérogénéité de ces populations, que ce soit en termes d’âges, de générations, d’états de santé, de caractéristiques fonctionnelles, de ressources matérielles, d’environnement social, familial, résidentiel, professionnel, de contexte territorial, etc.

L’ambition de structuration et de renforcement de la recherche dans ce domaine impose de définir une stratégie globale pour rapprocher, coordonner et rendre accessible une grande quantité de données quantitatives et qualitatives, mais aussi une stratégie de valorisation et d’animation scientifique pour relier entre eux des secteurs de recherche encore très cloisonnés.

3.2 Les défis scientifiques

Quatre défis ont été identifiés par le conseil scientifique. Ces défis sont ceux auxquels devront répondre les candidats aux appels à projets. Les lauréats du premier appel à projets devaient répondre aux défis 1 et 2. Le second appel à projets a pour objectif de répondre aux défis 3 et 4.

Premier défi : définir la notion d’autonomie et les modalités de sa compréhension et de sa mesure. Comprendre ce que signifie l’autonomie selon différentes approches scientifiques peut permettre d’interroger les exigences sociales posées en termes d’autonomie, et de mieux comprendre les obstacles que rencontrent certaines populations dans leur tentative de remplir ces exigences.

Le deuxième défi : étudier la conception des politiques publiques en matière d’autonomie à l’échelle nationale et internationale – qu’il s’agisse des politiques nommément dédiées à l’autonomie, mais également en lien avec d’autres politiques publiques, qu’il s’agisse des politiques de la ville, du logement, de l’emploi ou de l’éducation, ou encore les acteurs impliqués tels que le secteur public, les familles ou les acteurs associatifs.

Le troisième défi : interroger les situations et expériences d’autonomisation et de réduction de l’autonomie.  Le meilleur moyen de comprendre la manière dont les transformations sociales en cours ou certaines épreuves de la vie impactent le sentiment d’être autonome.

Le quatrième défi : la conception, la réception et les usages des dispositifs et expérimentations innovants en matière de compensation, suppléance, d’accessibilité et d’adaptation de l’environnement et d’accompagnement humain des personnes en vue de leur autonomie, notamment dans les champs biomédical, social, technologique, de l’information et de la communication.

4. Gouvernance

4.1 Le Comité de pilotage

Le Comité de pilotage du PPR Autonomie fixe les grandes orientations et valide le programme de travail et les actions à conduire, sur proposition du Conseil scientifique (représenté par le Directeur scientifique du programme) ; y siègent également des représentants du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI – et de ses directions), du Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées (SEPH), du Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), de l’ANR, et du CNRS.

4.2 Le Conseil scientifique

Le Conseil scientifique interdisciplinaire du PPR Autonomie a en charge l’élaboration de la stratégie scientifique du programme et sa déclinaison dans un programme de travail autour de deux volets principaux que sont le financement de projets de recherche et l’animation des communautés.

Il est présidé par Claude Martin, directeur du programme, sociologue, directeur de recherche au CNRS.

Vous pouvez télécharger la Liste des membres du conseil scientifique, PDF 130Ko.

4.3 Le Comité consultatif

Le Comité consultatif éclaire le Conseil scientifique et la direction du PPR sur la pertinence du programme de travail et le suivi de sa mise en œuvre, notamment au regard de l’enjeu fort du dialogue science-société que ce PPR souhaite promouvoir. Il contribue par la production d’avis et/ou de recommandations sur les actions conduites au titre du PPR, ou à envisager, et sur des sujets connexes dont il s’autosaisit à destination du Conseil scientifique et/ou des acteurs de la recherche ou des parties prenantes.

Vous pouvez télécharger la Liste des membres du comité consultatif, PDF 128Ko.

5. Les appels à projets

5.1 Le 1er appel à projets sur les défis 1 et 2 (clôturé)

En mars 2022, l’ANR sélectionnait les gagnants du premier appel à projets répondant aux défis 1 et 2 du programme (concept d’autonomie et politiques publiques – télécharger le texte de l’appel à projets, PDF 1.6 Mo). Quatre projets ont été retenus pour financement par le jury international, pour un budget de 5,7 millions d’euros. Les équipes sélectionnées vont pouvoir commencer leurs travaux de recherche d’ici la fin d’années 2022, travaux qui dureront entre 3 et 5 ans.

5.2 Liste des lauréats :

AtOrI – Caractéristiques des interventions professionnelles axées sur l’autonomie des personnes handicapées

Durée : 36 mois | Budget financé : 495 452 € | Mme Olivia Gross, Université Sorbonne Paris Nord

Aurelia – Régimes d’autonomie dans le soin de longue durée : instrumentation et territoires

Durée : 60 mois | Budget financé : 1 951 796 € | M. Loïc Trabut, Institut national d’études démographiques – INED

COMPAC – Approches comparées des politiques de l’autonomie

Durée : 60 mois | Budget financé : 1 258 976 € | M. Philippe Martin, Université de Bordeaux

KAPPA – Conditions d’accès aux aides et politiques publiques de l’autonomie. Origines, implications et perspectives d’évolution de la segmentation par âge

Durée : 60 mois | Budget financé : 1 999 885 € | M. Roméo Fontaine, Institut national d’études démographiques – INED

Cliquez ici pour télécharger les fiches de présentation des lauréats (PDF, 371 Ko)

Cliquez ici pour télécharger les résumés publics des lauréats (PDF, 366Ko)

5.3 Le second appel à projets sur les défis 3 et 4 (en cours)

Afin de répondre aux défis 3 et 4, un second appel à projets a été publié par l’ANR. En amont de la publication de cet appel à projets, des animations ont été proposées à la communauté de recherche pour répondre aux interrogations, pour rapprocher les personnes travaillant sur les mêmes sujets, pour consolider les projets et pour aider à la construction de consortia.

5.3.1 L’appel à manifestation d’intérêt

Un appel à manifestation d’intérêt (AMI) (aujourd’hui clos) a été publié en février 2022 avec pour objectifs principaux de recenser les forces de recherche et d’accompagner le rapprochement entre, d’une part, des chercheurs et, d’autre part, des chercheurs et des parties prenantes. Vous pouvez télécharger le texte d’appel à manifestations d’intérêts (PDF, 1102 Ko) ainsi que le récapitulatif des lettres d’intentions reçues dans le cadre de l’AMI (PDF, 604 Ko). À noter que cet AMI n’était pas une étape de présélection, ni une étape obligatoire pour déposer un projet dans le cadre de l’AAP.

5.3.2 Les ateliers préparatoires

Pour faire suite à cet AMI, l’équipe du PPR Autonomie a organisé au printemps 2022 des ateliers préparatoires afin de partager des éléments de compréhension et de connaissance communs autour de sujets prioritaires pour la structuration de la communauté de recherche dans le champ de l’autonomie. Au programme, la présentation de l’esprit de l’appel ainsi que des ateliers sur de nombreux sujets comme l’interdisciplinarité, la recherche participative, les living labs, le concept d’autonomie ou encore le montage de projet, etc.

Vous pouvez télécharger le programme des ateliers préparatoires (PDF, 59 Ko), mais également retrouver la synthèse des différentes journées d’ateliers (PDF, 673 Ko)

5.3.3 Publication de l’appel

Le texte de l’appel à projets a été publié par l’ANR le 7 novembre 2022 et est ouvert aux candidatures jusqu’au 17 mars 2023. Doté d’un budget de 19 millions d’euros, cet appel vise à donner un coup d’accélérateur à la recherche sur les questions d’autonomie (handicap et vieillissement) autour des défis identifiés par le Conseil scientifique : analyser le présent pour imaginer l’avenir et innover au service de l’autonomie.

Les projets de recherche financés dans le cadre de cet appel auront une durée de 3 à 5 ans. Le montant des aides allouées dans le cadre de France 2030 sera de 1 à 3,5 millions d’euros maximum par projet. Tous les projets devront inclure un volet « formation par la recherche », en finançant des mastériens, doctorants et post-doctorants chargés de la réalisation du projet de recherche.

Découvrir le texte de l’appel

5.3.4 Webinaire de présentation de l’appel

Afin d’accompagner les personnes qui souhaitent répondre à l’appel à projets et qui auraient des questions sur le texte de l’appel, les attendus, les modalités de sélection, etc., le PPR Autonomie a organisé avec l’ANR un webinaire le 9 décembre. Vous pouvez retrouver la synthèse des échanges (PDF, 351 Ko), la foire aux questions (PDF, 377 Ko) ainsi que les présentations du webinaire (PDF, 1,8 Mo).

À télécharger

Go to top of page