Pollution et dépollution : solutions et trajectoires

Poster design with pollutions on earth illustration
Report de la date de clôture au Lundi 18 décembre 2023 à midi (heure de Paris)
La MITI a pour objectif de promouvoir, animer et coordonner l'interdisciplinarité au CNRS, et en particulier l’interaction entre ses dix instituts. Dans ce cadre, elle lance en 2024 l’appel à projets « Pollution et dépollution : solutions et trajectoires ».

On peut définir la pollution comme l’introduction dans l’environnement suite aux activités humaines de substances qui n’y sont pas présentes naturellement, ou pas en quantités significatives, et perturbent le fonctionnement ou la santé des sociétés humaines et des systèmes naturels. Comprendre, maîtriser et remédier à la pollution constituent des enjeux majeurs à l’ère de l’Anthropocène. Y parvenir nécessite de mobiliser de nombreux domaines du savoir : sciences mathématiques, informatiques, physiques, chimiques, géologiques, sociales, environnementales, biologiques et écologiques, médicales pour l’impact sur la santé publique, sans oublier bien sûr les dimensions économique et juridico-politico-sociale, ainsi que l’ingénierie pour la mise en œuvre des techniques de remédiation.

L’appel à projets « Pollution et dépollution : solutions et trajectoires » veut encourager les approches interdisciplinaires innovantes visant, d’une part, la compréhension fondamentale des phénomènes impliqués dans la contamination des sociétés, de la biodiversité et des milieux par les polluants et de leurs conséquences sur les sociétés et les systèmes naturels, et, d’autre part, le développement des procédés de remédiation ou de mitigation. Toutes les pollutions sont considérées, les substances inorganiques et/ou molécules organiques, stables ou radioactifs, que leur source soit localisée ou diffuse, mais également les pollutions acoustiques, lumineuses, olfactives, foncières…

Le travail sur l’ensemble de la chaîne de recueil et de traitement des données de pollution dans toute leur hétérogénéité est encouragé. Les conséquences sur les sociétés et les systèmes naturels ainsi que sur la santé humaine peuvent être envisagées, et tout particulièrement les approches d’une seule écosanté, ou d’éco-remédiation. Les propositions devront être interdisciplinaires, impliquant des représentants d’au moins deux instituts différents du CNRS. Les collaborations nouvelles et les programmes exploratoires seront privilégiés.

Pour déposer une candidature :
Attention nouveau lien :
https://survey.miti.cnrs.fr/limesurvey/index.php/215649?lang=fr

Date limite de dépôt des candidatures :
Mercredi 13 décembre 2023 à midi (heure de Paris)

Report de la date de clôture au Lundi 18 décembre 2023 à midi (heure de Paris)

 

Responsables scientifiques :
Anne-Marie Gué et Maguy Jaber

Pour obtenir des informations :
Mission pour les Initiatives Transverses et Interdisciplinaires

Crédits :
© brgfx sur Freepik

Partager

Go to top of page