XK-GEN

Chimie du Xénon et du Krypton sous pression: contextes GÉologiques et Nucléaires



Résumé
La réactivité du xénon (et du krypton) a été démontrée dans les conditions de la croûte terrestre profonde et du manteau, pouvant expliquer l'extrême appauvrissement de l'atmosphère en Xe en concentration élémentaire mais aussi en isotopes légers. Ce projet vise à quantifier le fractionnement isotopique du Xe et du Kr associé à leur réactivité dans des silicates à hautes pressions et températures, conditions reproduisant celles de la lithosphère mais aussi celles générées localement dans le combustible nucléaire lors de l'accumulation des gaz de fission. Cela permettra de réévaluer le traçage des processus géologiques et nucléaires avec les isotopes des gaz rares lourds. Il s'agit aussi de s'inspirer de la réactivité du Xe et du Kr dans les silicates naturels pour tenter de synthétiser des matériaux pouvant piéger ces gaz dans les combustibles nucléaires, limitant ainsi la formation de bulles qui restreignent fortement le rendement d'exploitation des combustibles.

Mots-clés
xénon, krypton, fractionnement isotopique, lithosphère, combustibles nucléaires

Partenaires du projet

INSU
SANLOUP Chrystele
CENBG (UMR7590) Paris France
IN2P3
Horlait Denis
CENBG (UMR5797) France
Igor Rzeplinski
Crédit photo : Igor Rzeplinski