TransIA

Inférence de la transmission culturelle du succès reproducteur à partir des données génomiques avec des méthodes d'Intelligence Artificielle



Résumé
L'accès à de grandes quantités de données génomiques amène à développer des méthodes basées sur l'apprentissage statistique automatique afin de reconstituer l'histoire démographique des populations (notamment humaines) en exploitant au mieux ces données. Un des défis est d'intégrer dans ces analyses des phénomènes culturels comme la transmission culturelle du succès reproducteur. Cette transmission existe lorsque le succès reproducteur des individus dépend d?un trait culturel (la richesse, le statut social, le réseau de connaissance) qui est lui-même transmis d'une génération à la suivante. Elle influe alors fortement l'évolution de la diversité génétique et nous avons déjà défini une statistique basée sur le déséquilibre des arbres de coalescence qui permet de détecter la transmission unilinéaire (par les femmes avec l'ADN mitochondrial ou par les hommes avec le chromosome Y). Il s'agit maintenant de développer à une toute autre échelle, à partir de grands jeux de données génomiques, des méthodes d'Intelligence Artificielle capable de détecter cette transmission lorsqu'elle touche l'ensemble du génome du fait d'une transmission tant par les hommes que par les femmes.

Mots-clés
génétique des populations, intelligence artificielle, transmission culturelle, ,

Partenaires du projet

INEE
HEYER Evelyne
Laboratoire d'Eco-Anthropologie (UMR7206) Paris France
INS2I
Jay Flora
Laboratoire de recherche en Informatique (UMR8623) France
INEE
Austerlitz Frédéric
Laboratoire d'Eco-Anthropologie (UMR7206) Paris France
@Evelyne Heyer
Crédit photo : @Evelyne Heyer

Pour plus d’informations https://www.ecoanthropologie.fr/fr