SocialTumeur

Comment l’environnement social peut moduler la progression tumorale



Résumé
L’environnement social a de nombreuses conséquences sur les espèces animales; chez l’homme, le bien-être psychologique contribuerait à la guérison des malades, mais les voies physiologiques sous-jacentes restent mystérieuses. Les études sur des modèles animaux permettent souvent d’élucider ces phénomènes complexes. Nous avons montré (J Montagne INSB, F Mery INEE) un lien entre contexte social et progression d’une tumeur de drosophile génétiquement induite. Nous projetons de décrypter la cascade physiologique induite par le contexte social; hypothèse de travail: un signal chimique externe module le comportement social des mouches, activant un relais neurologique qui agit sur des fonctions physiologiques pour contrôler la progression tumorale. Compte tenu de la conservation génique entre espèces, ce projet combinant des approches comportementales, génétiques, transcriptomiques et physiologiques, établira un axe interactif substantiel INEE-INSB et devrait fournir des pistes expérimentales potentielles pour la recherche clinique

Mots-clés
Contexte social, Comportement, Physiologie, Progression tumorale, Genetique

Partenaires du projet

INSB
MONTAGNE Jacques
(UMR9198) Gif-sur-Yvette France
INEE
MARION-POLL FREDERIC
EGCE (UMR9191) France
Légende: Tumeur intestinale trois semaines après recombinaison génétique initiant parmi les précurseurs des entérocytes
Crédit photo : Légende: Tumeur intestinale trois semaines après recombinaison génétique initiant parmi les précurseurs des entérocytes. Crédit: Pierre Delamotte et Jacques Montagne