POLYCELL

Conjugués polymersomes-cellules T bio-inspirés et biomimétiques: un concept biohybride combinant thérapie cellulaire et vectorisation



Résumé
L'objectif du projet POLYCELL concerne le développement de systèmes «hybrides» combinant les approches les plus récentes de la nanomédecine et de la thérapie cellulaire. Des polymersomes seront conjugués à des lymphocytes T ?d pour augmenter leur accumulation dans les organes infectés par le virus CMV (Cytomegalovirus), pathogène opportuniste des immunosupprimés. L'équipe Immuno ConcEpT a démontré le rôle antiviral des lymphocytes Tβd qu'elle sait isoler et amplifier. Le LCPO a développé des polymersomes très stables et imperméables, mais pouvant se rompre sous un rayonnement lumineux avec un contrôle inédit dans le temps et l'espace. Ainsi, la libération d'un actif thérapeutique (ici le ganciclovir, un antiviral à toxicité importante et faible biodisponibilité) peut être induite de façon contrôlée. La combinaison originale de ces deux approches permettra de développer une technologie de rupture, qui pourra être étendue à d'autres pathologies impliquant un rôle des lymphocytes.

Mots-clés
nanomédecine, ciblage, auto-assemblage, libération photo-induite, immunologie

Partenaires du projet

INC
LECOMMANDOUX Sebastien
LCPO (UMR5629) PESSAC France
INSB
Dechanet Julie
ImmunoConcEpT (UMR5164) France
S.Lecommandoux
Crédit photo : S.Lecommandoux

Pour plus d’informations https://www.lcpo.fr/polycell