NanoViro

Nanofluidique pour la détection et la filtration de particules virales



Résumé
La détection des infections virales émergentes est aujourd'hui un enjeu de santé publique majeure. Par ailleurs leur production en grande quantité pour les thérapies génétiques nécessite des étapes de filtration longues et peu efficaces. Dans ce projet nous proposons d'utiliser les outils issus de la nanofluidique pour filtrer et détecter des particules virales. Notre approche est mimétique d'un pore biologique, le pore nucléaire. Ce dernier possède une sélectivité exceptionnelle due à la présence de protéines intrinsèquement non structurées hydrophobes qui forment un gel dynamique en son sein. Nous proposons de greffer sur des membranes nanoporeuses des polymères artificiels ayant une affinité forte pour les particules à détecter. Nous mesurerons alors le transport des virus à l'échelle de la particule unique et en temps réel. Nous en extrairons la barrière énergétique correspondant à la translocation du virus et ainsi nous détecterons la signature spécifique de chaque type viral.

Mots-clés
Nanofluidique, Nanopore, Virus, Détection, Filtration

Partenaires du projet

INP
MONTEL Fabien
Laboratoire de Physique à l'ENS de Lyon (UMR5672) Lyon France
INC
GUEGAN Philippe
Institut Parisien de Chimie Moléculaire (UMR8232) France
Fabien Montel
Crédit photo : Fabien Montel

Pour plus d’informations http://www.ens-lyon.fr/PHYSIQUE/