MOSCCOW

Manipulation d'OpinionS et Caractérisation cross-modale des COntenus du Web



Résumé
Si les premières réactions aux manipulations d’opinion en ligne se sont concentrées sur les fausses informations (Brexit, Trump, MacronLeaks, etc.), un consensus commence à émerger sur le fait que le problème est beaucoup plus vaste. Il doit inclure des campagnes opaques de diffusion massive de messages sur les réseaux sociaux et le web qui, bien que ne comportant pas nécessairement une fausse information, ont pour objectif de porter préjudice à des personnes ou des institutions.Ce projet fait l’hypothèse que la réussite des campagnes de manipulation d’opinion repose en grande partie sur leur capacité à masquer leur origine. Au-delà de savoir si une information est vraie ou fausse, ce projet aura pour objectif de développer des méthodes permettant, en temps réel, de rendre manifeste pour les internautes l’origine des campagnes d’influence et leur progression dans la noosphère numérique manière à en atténuer les effets. Il combinera pour cela une approche multi-modale des contenus numériques (texte, image, vidéo, acteurs) via les derniers développements de l’intelligence artificielle avec des analyses des réseaux socio-sémantiques et des sciences sociales computationnelles.

Mots-clés
Désinformation, fake news, réseaux sociaux, deep learning, contenus multimedia

Partenaires du projet

INSHS
CHAVALARIAS David
ETIS (UPS3611) Paris France
INS2I
Borzic Boris
ETIS (UMR8051) France
Chavalarias D.
Crédit photo : Chavalarias D.

Pour plus d’informations https://iscpif.fr/projects/moscow