MIAM

Etude des Microstructures Induites par fabrication Additive Métallique par laser sur matériau architecturé. Influence des conditions de mise en œuvre du procédé et de la taille des structures.



Résumé
Si l’élaboration par fabrication additive de matériaux architecturés métalliques (treillis) connaît un engouement certain en permettant l'allègement des structures associées, la formation des microstructures et des textures associées a rarement été étudiée à l’échelle locale et comparée à celles de pièces massives. Pourtant, les effets d’échelle et les conditions aux limites thermiques sont potentiellement très importants. Ainsi, en fonction du diamètre des poutres métalliques unitaires (entre 0.2 et 2 mm), et de la géométrie globale, on peut s'attendre, selon les paramètres procédé utilisés, à des variations importantes de microstructures à l'échelle locale.Le projet proposé vise donc à étudier l’influence de la taille, de la géométrie et des paramètres du procédé SLM (Puissance, vitesse, angle de fabrication, stratégie) vis-à-vis des propriétés microstructurales et mécaniques d’une pièce treillis architecturée en superalliage base nickel, en commençant par l’étude des poutres qui la constituent. La mise en œuvre d’instrumentation dédiée (imagerie rapide ou thermique) lors du procédé SLM permettra également d’établir un lien entre les microstructures - propriétés mécaniques et les champs thermiques locaux et cycles de chauffage–refroidissement associés.

Mots-clés
Fabrication Additive, Laser, Microstructures, matériau architecturé, Propriétés mécaniques

Partenaires du projet

INSIS
PEYRE Patrice
(UMR8006) Paris France
INC
BAUDIN Thierry
ICMMO (UMR8182) France
François Brisset
Crédit photo : François Brisset