Mecalbicans

Candida albicans « on chip » : approche biomécanique de la plasticité morphogénétique de la levure C. albicans



Résumé
La levure filamenteuse Candida albicans est un microbe pathogène opportuniste qui, en condition d'immunodéficience de l'hôte, est à l'origine d'infections disséminées graves. Ce microbe possède différents « morphotypes », dont les deux plus communs sont la forme « levure » et « hyphe » (filamentaire). L'existence d'une transition réversible entre ces morphotypes est une des clés de sa pathogénicité. Nous proposons un nouveau travail collaboratif entre M. Delarue du LAAS-CNRS (INSIS) et C. Villard de l'Institut Curie (INC), en collaboration avec des théoriciens (P. Sens et J. F. Joanny, Institut Curie) ayant pour but d'étudier l'impact de la mécanique dans la transition entre ces morphotypes, et plus généralement l’influence de l’environnement physique dans l’induction et la croissance hyphale. L'étude de ce microbe dans des contextes mécaniques définis est une approche originale qui permettrait de mieux appréhender les mécanismes de sa virulence, avec pour objectif d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques dans un contexte d'apparition des 1ères résistances chez l'homme.

Mots-clés
mechanobiology, microfabrication, phenotypic plasticity, infection,

Partenaires du projet

INSIS
VILLARD Catherine
Physico-Chimie Curie (UMR168) Paris France
INSIS
Delarue Morgan
LAAS (UPR8001) France
Lucie Albert.
Crédit photo : Lucie Albert.