HOuMMOs

Hybrid Ocean Metabolic MOdelingS



Résumé
Le projet vise à prendre en compte la complexité du fonctionnement des écosystèmes marins dans les modèles biogéochimiques (utilisés entre autre dans les simulations du changement climatique). Cette complexité impacte en effet très fortement échanges de matière et d'énergie et n'est considérée que d'une manière encore frustre dans les modèles globaux. Par ailleurs, ces dix dernières années ont vu l'avènement des techniques de biologie moléculaire qui ont révolutionné notre perception du monde microbien. Le projet a pour but de relier ces deux approches et d'utiliser l'information provenant des approches méta omiques pour mieux appréhender la biodiversité fonctionnelle dans les modèles biogéochimiques. Il propose une première étape en formalisant, à partir d'outils de biologie moléculaire, le métabolisme du plancton d'une manière pertinente pour quantifier les flux biogéochimiques. Le projet est par ailleurs associé au programme APERO (Assessing marine biogenic matter Production, Export and Remineralisation : from the surface to the dark Ocean)

Mots-clés
Ecosystème marin, Flux biogéochimiques, Biologie moléculaire, Modèle, Bioinformatique

Partenaires du projet

INSU
MEMERY Laurent
LEMAR (UMR6539) Plouzané France
INS2I
EVEILLARD Damien
LS2N (UMR6004) France
Crédit photo :