GEOMOUT

Géopolitique du mouton : une leçon de modernité ? Faire société avec le bétail dans les turbulences du monde actuel



Résumé
Si l’on considère les sociétés pastorales comme des collectifs multispécifiques (humain, bétail et animaux auxiliaires), il importe d’être attentif aux interactions entre les individus, quelle que soit leur espèce. Les disciplines concernées (éthologie, écologie et anthropologie) communiquent peu alors que les avancées de chacune sont importantes et que l’analyse des réseaux fournit des outils efficaces pour le traitement de données pertinentes pour tous. Le projet GEOMOUT a pour objectif d’accompagner une recherche doctorale basée sur une anthropologie fine d’une société pastorale (Géorgie) qui combine les techniques de l’observation ethnographique et de l’analyse du savoir local des bergers, avec celles de l’étude éthologique des comportements et des interactions. Le corpus d’observations et d’analyses des interactions/associations de ces triades (humain, bétail et animaux auxiliaires) permettra une nouvelle approche de la socialité dans les systèmes pastoraux contemporains

Mots-clés
Pastoralisme, Interactions inter-espèces, Savoirs locaux, Analyse des réseaux, Mobilité

Partenaires du projet

INSHS
GARINE WICHATITSKY Eric
(UMR7186) Nanterre France
IN2P3
Sueur Cédric
IPHC (UMR 7178) France
INSHS
Raimond Christine
PRODIG (UMR 8586) France
Crédit photo : Gwen Lemaitre

Pour plus d’informations https://lesc-cnrs.fr/fr