DiaspoRes

Diasporas et Réseaux transnationaux de circulations de plantes



Résumé
Nombre de diasporas entretiennent des relations étroites avec le végétal, qu’ils s’agissent de plantes alimentaires, médicinales ou rituelles, particulièrement en ce qui concerne certaines espèces culturellement importantes (cultural keystone species). Or l’approvisionnement de ces plantes est souvent délicat, notamment dans les migrations à grande distance, et peut engendrer des flux de végétaux, commerciaux, formels ou informels, parfois à l’origine d’invasions biologiques. Nous étudierons donc, en associant méthodes ethnobotaniques, géographiques, anthropologiques et, dans un second temps, de biologie moléculaire, l’intrication entre les processus biologiques et culturels et les dynamiques géographiques inhérentes à ces flux. Ce travail sera ancré sur le plateau des Guyanes (Guyane française, Guyana et Suriname), avec pour perspective le décryptage des mécanismes d’hybridations bioculturelles mis en jeux lors de l’adaptation de sociétés à un environnement changeant.

Mots-clés
dynamiques culturelles, géographie des flux, interactions bioculturelles, cultural keystone species, espèces invasives

Partenaires du projet

INEE
ODONNE Guillaume
(USR3456) Cayenne France
INSHS
Bochaton Audrey
LADYSS (UMR7533) France

Van Andel Tinde
Naturalis Biodiversity Center () Leiden Pays-Bas
G.odonne
Crédit photo : G.odonne