DECRYPTOR

Décrypter les codes permettant au noyau de gouverner l'expression génétique des organites



Résumé
Dans les cellules eucaryotes, l'expression des gènes des organites - mitochondries et chloroplastes- est gouvernée par des protéines de type a solénoïde codées par le noyau, se liant à l'ARNm de façon séquence-spécifique. Ce projet vise à fournir les principes de base des mécanismes génériques de reconnaissance spécifiques protéines/ARN simple brin qui seront déterminants pour les approches de biologie synthétique et pour la conception d'interactions de régulation de novo. Il vise à étudier le caractère dynamique des innovations post-endosymbiotiques dans l'expression des gènes des organites et offrira une description complète du catalogue des cibles ARNms des OPR chez les micro-algues. Il permettra d'envisager sous un jour entièrement nouveau les processus d'adaptation photosynthétique à des changements de niche écologique.  Nous proposons que cette adaptation, considérée jusqu'à présent comme le résultat de mutations dans les protéines de structure de l'appareil photosynthétique, est largement déterminée par la dynamique évolutive de la famille des protéines, OPR en occurrence, qui gouvernent l'expression génétique des composants de l'appareil photosynthétique.   

Mots-clés
chloroplaste des microalgues, régulation post-transcriptionnelle, relations génotype-phénotype, Génomique évolutive, Simulations de dynamique moléculaire

Partenaires du projet

INSB
LAFONTAINE Ingrid
Laboratoire de Biologie du Chloroplaste et Perception de la Lumière chez les Microalgues (UMR7141) Paris France
INSB
Ingrid Lafontaine
Laboratoire de Biologie du Chloroplaste et Perception de la Lumière chez les Microalgues (UMR7141) France
INS2I
Bernard Serge
LIRMM - Laboratoire d'informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier (UMR5506) France
crédits : S.Bujaldon
Crédit photo : crédits : S.Bujaldon

Pour plus d’informations http://www.ibpc.fr/UMR7141/