COMBI

COMplexes de Bispidine pour l'Imagerie



Résumé
Un des objectifs de l’imagerie médicale moderne est d’obtenir des informations spatiales et quantitatives sur l’apparition de phénomènes pathologiques avec la plus grande sensibilité et la meilleure résolution spatiale possibles.En utilisant l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) et/ou la Tomographie à Emission de Positrons (TEP) il est possible de visualiser des tumeurs cancéreuses, d’obtenir des informations métaboliques ou d’observer des modifications à l’échelle de la molécule (multiplications de récepteurs, apparition d’agrégats…).Ceci nécessite le développement d’agents de contraste (ou traceurs) moléculaires, spécifiques de la pathologie d’intérêt ou du mécanisme visé et très inertes.Dans ce but, le projet COMBI qui s’intéresse à l’étude de nouvelles sondes IRM, TEP et IRM/TEP basées sur des chélates de type bispidine, depuis la synthèse jusqu’à l’étude in vivo des radiopharmaceutiques. Le consortium (IPHC, CBM, CEMHTI) offre un environnement de recherche unique pour le design de ces sondes et de bénéficie d’un large choix de radiométaux (52Mn au CEMHTI, 64Cu et 89Zr à l’IPHC) ainsi que de l’instrumentation nécessaire à l’imagerie TEP chez le petit animal.

Mots-clés
chimie de coordination, Tomographie à Emission de Positrons, Imagerie par Résonance Magnétique, sonde bimodale, bioconjugaison

Partenaires du projet

IN2P3
NONAT Aline
(UMR7178) Strasbourg France
INC
Jakab Toth Eva
Centre de Biophysique Moléculaire (UPR4301) France
INC
Da Silva Isidro
Institut des Conditions Extrêmes et Matériaux : Haute Température et Irradiation (UPR3079) France
Anli Mahamoud/Aline Nonat.
Crédit photo : Anli Mahamoud/Aline Nonat.

Pour plus d’informations http://www.iphc.cnrs.fr/COMBI