Utilisés depuis des décennies, soit à travers leurs variations naturelles, soit à travers le recours à des molécules marquées, les isotopes stables ou radioactifs ont permis des sauts de connaissances importants et des applications d’envergure dans de nombreux champs disciplinaires. Cela concerne par exemple l’astronomie, la planétologie, la géologie, la chimie, la physique nucléaire,la biologie et la médecine. Les isotopes ont également révolutionné certaines disciplines en apportant une dimension explicative et mécanistique jusque-là inaccessible par des approches mono-disciplinaires. C’est le cas en archéologie, en écologie, en physiologie, en médecine légale, etc. Ces découvertes sont indissociables des développements instrumentaux récents et en cours (spectrométrie de masse classique et de dernière génération, nouveaux couplages, méthodes de séparations chimiques, radiodétecteurs à haute résolution spatiale et temporelle, hyperpolarisation nucléaire,résonance magnétique nucléaire,etc.) qui ont permis une révolution à la fois au niveau des enrichissements mesurables, des atomes d’intérêts (bulk, isotopes conventionnels et non conventionnels, isotopes radioactifs) et des molécules étudiées (compound specific analysis) ou de l’imagerie

Pour consulter les présentations
Date de l'événement
14 Feb 2019 à 08h30 -
15 Feb 2019 à 15h30

Lieu de l'événement

siège du CNRS, salle Frédéric-Joliot 3 rue Michel Ange 75016 Paris