Les défauts dans les cristaux : 3 réseaux de la MITI se réunissent à Lyon pour les scruter (09-2021)

Le 2 septembre, la rentrée n’était pas que pour les enfants. En effet, les journées thématiques « Défauts dans les cristaux » se sont déroulées les 2 et 3 septembre 2021 à Lyon-Villeurbanne dans le grand amphithéâtre de la délégation CNRS Rhône-Auvergne sur le campus de la Doua. Ces journées étaient pour la première fois organisées conjointement par les 3 réseaux technologiques CMDO+, CRISTECH et ЯECIPROCS de la MITI (Mission pour les Initiatives Transverses et Interdisciplinaires) du CNRS et ont rassemblé 56 participants, dont 35 en présentiel et 21 en distanciel.
Ces journées ont commencé par la présentation des trois différents réseaux (Matias VELAZQUEZ pour CMDO+, Philippe VEBER pour CRISTECH et Olivier PEREZ pour ЯECIPROCS) avant de rentrer dans le vif du sujet avec une série de douze présentations sur les deux jours, s’articulant toutes les unes les autres autour des défauts que l’on peut rencontrer dans les cristaux d’un point de vue chimique, physique, optique, et leurs caractérisations. Nous avons voyagé ainsi à travers les lacunes, les interstitiels, les stries, les dislocations, les macles, et autres inclusions dans les cristaux.
Les intervenants étaient Gurvan BRASSE (CIMAP, Caen), Bruno VIANA (IRCP-Chimie Paris Tech, Paris), Pascal LOISEAU (IRCP-Chimie Paris Tech, Paris), Cédric MAUNIER (CEA-CESTA, Le Barp), Rémy BOULEISTEIX (IRCER, Limoges), Isabelle GAUTIER-LUNEAU (Institut Néel, Grenoble), Daniel RYTZ (EOT-FEE, Idar Oberstein, Allemagne), Jérôme DEBRAY (Institut Néel, Grenoble), Patrick CORDIER (UMET, Lille), Vincent JACQUES (LPS, Paris Saclay), Vincent MOTTO-ROS (ILM, Lyon) et Gérard COQUEREL (LABSMS, Rouen).
La première journée s’est clôturée par une petite balade dans Lyon via la grande Place Bellecour, suivie d’un dîner sur la Place Saint Jean dans un bouchon du Vieux Lyon, en profitant de l’ambiance musicale du lieu et des températures encore très estivales.
Les défauts n’étaient que dans les cristaux, ces journées s’étant parfaitement déroulées.  La qualité des présentations et des explications données par les conférenciers a suscité beaucoup d’intérêt et de discussions. Une attention particulière a d’ailleurs été donnée à la fin de chaque présentation au temps accordé pour les questions, afin de bien mettre en valeur le caractère « formation » de ces journées, quitte à déborder parfois sur le temps imparti.
Bravo aux organisateurs d’avoir su s’adapter aux contraintes sanitaires en vigueur pour permettre le bon déroulement de ces rencontres, et à la bonne entente entre les membres des trois réseaux. Pour ceux qui étaient présents, cela faisait plaisir de se retrouver et d’avoir des échanges vivants ! Nul doute que ces rencontres seront reconduites prochainement. Les 3 réseaux s’associent pour remercier chaleureusement la MITI-CNRS, la DR07-CNRS, et le secrétariat de l’iLM-UCBL1 pour, respectivement, le financement de ces journées, la mise à disposition de l’amphithéâtre et la mise en place de la visioconférence enregistrée et, enfin, l’organisation logistique (hôtel, restauration), qui ont permis le bon déroulement de ces journées.
 
Article provenant du site de l‘Association Française de Cristallographie