Prix Paoletti 2020 décerné à Amandine Cornille et Aurèle Piazza

Cette année le Prix Paoletti est decerné à Amandine Cornille et Aurèle Piazza pour leurs travaux de recherche en sciences de la vie.

Cette année, Amandine Cornille, chercheuse CNRS au laboratoire Génétique quantitative et évolution- Le Moulon et Aurèle Piazza, chercheur CNRS au Laboratoire de biologie et modélisation de la cellule recevront le Prix Paoletti pour leurs travaux de recherche.

Aurèle Piazza est par ailleurs lauréat de l’appel à projets « Momentum » : titre du projet : Speed-dating the genome for a match : towards a quantitative understanding of the homology search process during homologous recombination.  Il est également distingué par les ERC « Starting Grants 2019 ».

Biographies

Comment les cellules maintiennent-elles l’intégrité de leur génome au cours des générations? Aurèle Piazza s’est intéressé à plusieurs aspects de cette vaste question biologique, d’abord durant sa thèse obtenue en 2012 sous la direction d’Alain Nicolas à l’Institut Curie, puis lors de son post-doctorat dans le laboratoire de Wolf-Dietrich Heyer à UC Davis où il étudie une voie universelle de réparation des cassures de l’ADN : la recombinaison homologue. Il obtient un poste de chargé de recherche dans le laboratoire de Romain Koszul à l’Institut Pasteur en 2018. Il décroche en 2019 un financement ERC starting grâce auquel il monte son laboratoire à l’Ecole Normale Supérieur de Lyon où il poursuit ses travaux en y intégrant la dimension de l’organisation spatiale du génome.

Claude Paoletti, ancien directeur du Département des sciences de la vie du CNRS, a pris de nombreuses initiatives pour soutenir les jeunes chercheurs. Ses amis ont créé en 1996 un prix en sa mémoire et sa pérennité est assurée par l’Institut des sciences biologiques du CNRS.

Ce prix, d’un montant de 5000 euros, récompense, pour leurs travaux de recherche en sciences de la vie, une chercheuse et un chercheur.